Home / Juridique - Finance / Quelles sont les prestations funéraires obligatoires ?

Quelles sont les prestations funéraires obligatoires ?

Quand un être cher décède, on a souvent envie de ne penser à rien. Cependant, il y a des prestations funéraires obligatoires. En effet, celles-ci devront être mises en œuvre selon les lois en vigueur. Pour ne pas vous laisser surprendre, nous vous proposons de découvrir lesquelles sont-elles dans cet article.

Le cercueil

Outre le choix de la concession funéraire, le cercueil est l’élément le plus indispensable concernant les prestations funéraires. Que le choix soit l’inhumation ou la crémation, il est primordial d’en disposer d’un. Effectivement, le corps du défunt ne pourra se transporter que dans un cercueil en bon et de la forme. Ce dernier devra également être équipé de tous les accessoires requis.

La plaque d’identification est le premier accessoire à prendre en compte sur un cercueil. Son rôle est de permettre une identification rapide et sans équivoque. Pour cela, les détails concernant le défunt seront lisibles sur celle-ci. Il est nécessaire d’identifier le défunt en cas d’exhumation dans le cadre d’une enquête ou en cas de changement de caveau.

Une garniture devra également être comprise dans le cercueil. Cette dernière devra être biodégradable pour respecter l’environnement. Cette garniture accueillera le corps du défunt et se décomposera avec ce dernier dans la sépulture.

Le cercueil devra aussi posséder des poignets pour le transport. Cela facilitera la tâche aux services funèbres ou à ceux qui vont le transporter. Cela est d’autant plus important sachant que le cercueil peut être déplacé fréquemment dans le cadre des obsèques.

La préparation du corps du défunt

La préparation du corps pour les obsèques et une préparation obligatoire. La raison est que le corps ne sera généralement pas mis en terre ou incinéré dès la mort du défunt. Il s’agit de lui faire une toilette mortuaire et de nettoyer ses vicaires. Ces divers soins devront se faire dans l’optique de conserver le corps plus longtemps.

Dans certains cas, le corps doit être transporté d’un pays à un autre. Le voyage étant long, il sera nécessaire de conserver le corps du défunt en bon état jusqu’à son arrivée à destination. Des soins spécifiques seront pratiqués. D’ailleurs, des responsables se chargeront de tout vérifier avant la mise en bière en vue de permettre le transfert du corps.

Cela est également nécessaire quand un proche du défunt est attendu pour les funérailles. Ce qui nécessite généralement une attente plus importante et donc un besoin de conserver le corps en bon état.

Le véhicule de transport agréé

Le corps d’un défunt ne peut être transporté que dans un véhicule homologué pour cela. En effet, ces derniers possèdent les équipements nécessaires respectant les normes de cette pratique.

Un particulier ne peut donc se lancer dans cela. Il faudra alors se rapprocher d’un service de pompes funèbres qui se fournira un véhicule et le personnel nécessaire. Ces professionnels se chargeront de conduire le corps à la destination requise.

Dans le cadre d’une crémation, le corps est transporté dans un cercueil. Ce qui fait que comme pour une inhumation, le corps à incinérer devra être déplacé et transporté par un corbillard.

Une urne cinéraire

Un défunt peut choisir de se faire incinérer. C’est-à-dire que son corps sera réduit en cendre. Cette pratique nécessite l’acquisition d’une urne cinéraire. Une fois à l’état de cendre, les restes du corps du défunt seront transférés dans celle-ci. Il est obligatoire que l’urne puisse accueillir la totalité des cendres.

Dans certains cas, l’urne n’est pas indispensable. C’est par exemple le cas quand les cendres du disparu sont tout de suite dispersées après avoir obtenu les autorisations nécessaires. Cela se fait généralement dans le jardin du souvenir du crématorium. C’est un espace habilité à recevoir les cendres défuntes dans le respect des lois mises en place.

Voir aussi

Les obligations comptables d’une entreprise individuelle en Belgique

L’entreprise individuelle en Belgique se trouve obligée de saisir une comptabilité en bonne et due …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *