Home / Voyage / Un tour d’horizon de quelques sites touristiques argentins
Easyvoyage

Un tour d’horizon de quelques sites touristiques argentins

En considérant la superficie de l’Argentine, il n’est pas étonnant qu’elle renferme de multiples paysages et attraits touristiques qui suscitent l’envie de s’y aventurer. C’est pour percer le mystère de ce pays généreusement gâté par la nature que les voyageurs de tous les horizons y viennent en masse, surtout durant la période estivale qui va d’octobre en mars. Sans conteste, Buenos Aires est un passage obligé, car il y a beaucoup de choses à y faire. Pour commencer, les vacanciers exploreront le jeune quartier de Puerto Madero, donnant une vue imprenable sur le Río de la Plata. Cette région se distingue par la présence de la réserve écologique de Buenos Aires qui n’est pas un parc en soi, mais juste un pré couvert par une végétation autochtone, propice à diverses activités récréatives.

À San Telmo, l’un des plus anciens quartiers de Buenos Aires, les explorateurs parcourront des rues pittoresques ornées de bâtisses coloniales ou flâneront dans les magasins d’antiquités, les musées et les anciennes églises comme celle de San Pedro Telmo.

Après une virée dans la capitale, cap à Tigre

Les endroits à explorer et les lieux à découvrir sont tellement nombreux qu’il est impossible de tout inclure en un seul circuit Argentine. Par exemple, Tigre, une ville nichée en amont de la capitale, vaut le détour. Elle fait partie du Grand Buenos Aires et se trouve à l’extrémité sud du delta du Río Paraná, sur qui elle est construite. C’est pourquoi cette localité est parsemée d’un vaste réseau de rivières et de canaux et d’habitations bâties sur pilotis et recouvertes de paille ou de tôle. Les vacanciers pourront faire d’agréables excursions en bateau sur le delta du Paraná ou arpenter les salles du Musée Municipal des Beaux-Arts ou celles du Museo Naval de la Nación. À l’intérieur de ce musée, ils contempleront une pinacothèque navale, des armes de toutes les époques ou encore du mobilier et des uniformes fascinantes. Après, ils iront du côté du port, où un centre commercial propose des articles très variés : fleurs, plantes, fruits, miel, liqueurs, tissus rustiques et produits de vannerie et d’osier.

Une tournée à bord du « Tren de la Costa »

Toujours à Tigre, les bourlingueurs monteront à bord du « Tren de la Costa ». Inauguré en 1995, ce train touristique parcourt 15,5 km et traverse d’élégants quartiers résidentiels qui sont parallèles au Río de la Plata. Le voyage en train passe entre la station de Maipú, à Olivos et celle de Delta, à Tigre, où les aventuriers atteindront sans difficulté les alentours de la station du « Train de la côte ». De là, ils se rapprocheront du « Parque de la Costa ». Ouvert en 1997, ce plus grand parc à thèmes de l’Argentine offre des attractions pour toute la famille. Des excursions en bateau, des kermesses, des billards et des jeux vidéo. Le Roller Coaster « Remolino » est destiné à ceux qui auraient envie de tester leur courage sur les montagnes russes, tandis que les parcours : « Homme Rouge », « Promenade dans l’Espace », « Carrousel », etc., sont dédiés aux plus petits.

 

Mediaffiliation

Voir aussi

La Malaisie, une destination de vacances par excellence

Pays d’Asie du Sud-Est, la Malaisie fait partie des destinations préférées des routards souhaitant découvrir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *