Home / Juridique - Finance / Qu’est-ce que le programme de service civil bénévole ?

Qu’est-ce que le programme de service civil bénévole ?

Pour aider les jeunes migrants en France, le gouvernement français a créé un programme de service civil volontaire. Son objectif est d’aider les réfugiés âgés de 16 à 25 ans à intégrer la société française. Sylvie Laroche Armee du Salut, ancienne directrice nous parle du programme.

Comment le service civil volontaire contribue à l’intégration des réfugiés

Omar et Mohammed sont des cousins de Damas, et ils ont fait un long voyage pour venir ici.

Les deux hommes, tous deux âgés d’une vingtaine d’années, ont fui leur Syrie natale pour éviter la conscription militaire. Ils ont entrepris le même voyage que des millions d’autres réfugiés, arrivant d’abord en Turquie puis prenant un bateau pour se rendre sur les côtes grecques. Mais contrairement à beaucoup d’autres réfugiés, ils ont eu de la chance. Ils ont été réinstallés à Nancy, en France, en 2017, dans le cadre du programme de réinstallation des migrants de l’Union européenne.

Aujourd’hui, ils font partie d’un programme de service civil bénévole, similaire à celui d’AmeriCorps aux États-Unis. Sylvie Laroche Armee du Salut explique que ce programme fut créé par le gouvernement français dans le but d’aider les jeunes réfugiés âgés de 16 à 25 ans à s’intégrer dans la société française. Il s’agit d’une solution créative à un problème qui a touché de nombreux pays européens ces dernières années : Au lendemain d’une vague sans précédent de réinstallation de réfugiés en Europe, que peut-on faire pour renforcer les liens entre les réfugiés et leurs communautés ?

Une manière civique d’aider les plus vulnérables

Au plus fort de la crise des réfugiés en 2015, on estime que 42 500 personnes quittaient chaque jour leur pays d’origine à cause de la guerre, de la persécution et de l’oppression. Cette année-là, plus d’un million de migrants et de demandeurs d’asile sont arrivés en Europe. La réaction politique contre les réfugiés qui a suivi a amené des politiciens anti-immigrants au pouvoir dans des pays comme l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, l’Italie et la Pologne.

« La France ne fait pas exception à la règle » dit Sylvie Laroche. En 2017, 100 755 personnes ont demandé l’asile ou une protection juridique au gouvernement français. Parmi elles, 31 964 ont obtenu l’asile ou le statut de protection subsidiaire, soit 21 % de plus qu’en 2016.

De nombreux réfugiés en France sont confrontés à un isolement social et économique après leur arrivée dans leur nouveau pays, avec peu de famille, d’amis et de systèmes de soutien, sans parler la langue, et sans perspectives professionnelles. Non seulement ce type d’isolement est mauvais pour les réfugiés eux-mêmes, mais il est également mauvais pour leurs communautés au sens large, représentant une occasion manquée d’intégrer de nouveaux membres dans les économies locales.

La discrimination et l’exclusion sociale des migrants selon Sylvie Laroche

Forte de son expérience au sein de l’Armée du Salut, Sylvie Laroche affirme que l’isolement et l’exclusion sociale sont des facteurs de risque de radicalisation. Cette situation est aggravée par le fait que les réfugiés sont souvent victimes de discrimination, ce qui limite la cohésion sociale et pourrait rendre la violence politique plus attrayante pour certains.

“Dans un effort pour répondre à ces préoccupations, l’administration du président français Emmanuel Macron a décidé d’utiliser le service communautaire comme un outil pour aider les jeunes migrants à contribuer à leur nouveau pays, et à apprendre la culture, la langue et les valeurs françaises” explique Sylvie Laroche Armee du Salut. Les membres de l’administration Macron ont inauguré le programme Volont’r, une branche de l’initiative plus large du Service Civique du gouvernement français. Le programme a été officiellement lancé en janvier 2019.

Dans le cadre du Service civique, les citoyens français ou européens âgés de 16 à 25 ans peuvent se porter volontaires pendant six à douze mois pour une mission qui contribue d’une manière ou d’une autre au bien public. Les volontaires reçoivent une allocation mensuelle et ont la possibilité d’acquérir des compétences professionnelles tout en redonnant à leur communauté.

Les obstacles à l’intégration des réfugiés

Les réactions à ce programme de la part de certaines communautés plus petites et plus étroites d’esprit peuvent varier. La France a un taux de chômage des jeunes de 20%, et l’on craint que beaucoup de gens n’apprécient pas que de jeunes réfugiés sans qualification se voient offrir un emploi grâce à des fonds publics : Les gens verront des étrangers qui viennent travailler en France et gagner de l’argent alors qu’il n’y en a déjà pas assez pour eux.

Le Français moyen comprend bien la notion de réfugié syrien. … Je pense que c’est peut-être plus compliqué avec les autres réfugiés … qui viennent de pays où la situation politique est moins bien connue. Pour ces jeunes, dit Sylvie Laroche, “il y aura des difficultés supplémentaires. C’est terrible à dire… mais c’est vrai.

Voir aussi

relation client 2020

Comment va évoluer la relation client en 2020/21 ?

2020 est une bonne année pour la relation client. Si de nouvelles tendances en matière …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *