Home / Juridique - Finance / Fake News : Comment combattre efficacement le phénomène en 2022

Fake News : Comment combattre efficacement le phénomène en 2022

Dans un monde où les informations se multiplient et se transmettent à la vitesse de la lumière, les fake news, communément appelées « infox », connaissent un véritable essor, notamment avec l’avènement d’internet et des réseaux sociaux. Les sources d’informations sont de plus en plus nombreuses et donnent lieu aux théories du complot les plus hallucinantes, et il urge de prendre des mesures drastiques pour venir à bout de ce phénomène.

Fake News, infox – De quoi s’agit-il réellement ?

Fake news est une expression anglaise qui désigne les fausses informations qui sont publiées sous forme de photos, de vidéos, d’articles ou de post dans l’optique de manipuler l’opinion d’un lecteur. Cela existe depuis la nuit des temps, mais l’expression est apparue il y a seulement quelques années, précisément en 2016 lors des élections présidentielles aux États-Unis. Dans certains cas, l’information n’est pas foncièrement fausse, mais elle peut ne pas être suffisamment nuancée, ou alors elle est tellement sortie de son contexte, pour plusieurs motivations, qu’elle devient vraiment nuisible. L’objectif de la diffusion d’une fake news peut être de :

  • Discréditer une personnalité publique,
  • promouvoir un produit,
  • pirater les données personnelles des internautes,
  • répandre des idées.

Aujourd’hui, nous recevons la majeure partie des informations par internet ainsi que via les réseaux sociaux, et on a parfois du mal à faire la distinction puisque ce ne sont pas des humains qui décident de ce que nous allons voir, mais plutôt des algorithmes. Leur rôle est de fournir des contenus qui captivent non seulement l’attention de l’internaute, mais qui agissent également sur ses émotions. Finalement, on se rend compte que ces fausses informations suscitent bien plus d’intérêt que celles qui sont sérieuses et fiables, ce qui explique en partie leur prolifération. Même s’il existe d’autres astuces plus appropriées comme les publicités Facebook pour promouvoir avec succès un nouveau produit, nombreux sont ceux qui abusent des infox à but commercial, et ce n’est d’ailleurs pas la seule application qui leur est trouvée.

Quels sont les domaines dans lesquels il faut redouter les fake news

Les fake news ne sont pas spécifiques à un domaine donné puisqu’elles sont présentes dans quasiment tous les secteurs d’activité. Cependant, certains domaines nécessitent une attention bien plus importante lorsque des informations ambigües sont publiées à leur propos.

Les grands sujets politiques

La politique est l’un des secteurs dans lesquels les fake news sont largement répandues et ont de véritables conséquences comme on a pu le constater lors du vote sur le Brexit et de l’élection de l’ancien président Donald Trump en 2016. Pour l’élection présidentielle 2022 en France par exemple, Emmanuel Macron a fait l’objet de nombreuses fake news de la part de ses adversaires, et il n’est clairement pas le seul. Ces fake news ont pour but de manipuler l’opinion publique et d’influencer les scrutins importants.

Les bonus sur les casinos en ligne

Pour attirer de grandes foules sur leurs sites de paris en ligne, certains casinos en ligne de moralité douteuse promettent monts et merveilles. Parmi les fausses promesses les plus répandues, il y a bien entendu celles sur les bonus sans dépôt. Sachant à quel point les joueurs en raffolent, certains sites véreux annoncent des offres très alléchantes, capables de vous donner un vertige, mais qui sont bien entendu fausses ou truffées de conditions impossibles à remplir. Bien évidemment, il est possible de trouver d’excellents bonus de casino sans dépôt, mais uniquement en accédant à des casinos réputés. En utilisant des listes comme listé et classé ici vous n’aurez pas de mal à trouver des casinos en ligne généreux ET de bonne foi. Vous pourrez ainsi réclamer votre bonus de casino sans dépôt sans craindre la moindre arnaque, tout en ayant un large choix de formules à votre disposition.

Les questions de santé publique

Le monde entier a vécu et continue de vivre l’une des pires pandémies de son histoire et malgré cela, le secteur de la médecine n’échappe pas aux fausses rumeurs. En effet, le site internet « le grand réveil » avait publié un article stipulant que les vaccins contre le Covid-19 affaiblissaient le système immunitaire. Heureusement, cette information a été démentie par d’éminents professeurs en immunologie et des organismes internationaux. La méfiance ainsi que la peur des populations face aux maladies sont malheureusement instrumentalisées par des personnes mal intentionnées, quand ce n’est pas simplement l’ignorance et la crainte qui contribuent à répandre de fausses idées.

Les dispositions prises par l’État pour lutter contre les Fake News

Comme souligné ci-dessus, la circulation des fake news est accrue et rendue facile par les réseaux sociaux et internet. Pour réduire un tant soit peu ce phénomène, certains États à l’instar de la France ont pris des mesures, comme l’adoption d’une loi « anti-fake news » pour lutter contre la manipulation de l’information. En effet, nombreuses sont ces personnes qui, ayant pour principale source d’information les réseaux sociaux, croient que les fake news sont de vraies informations qu’elles relayent à plusieurs reprises. Le Code pénal prévoit des peines d’emprisonnement ainsi que des amendes comprises entre 15 000 et 45 000 € pour les faits d’atteinte à la vie privée et de publication d’images ou de paroles d’un individu sans le consentement de celui-ci.

En 2018, suite à la visite du Président russe Vladimir Poutine en France, Emmanuel Macron a fait part de sa volonté « d’améliorer le dispositif juridique afin de protéger la vie démocratique des fausses nouvelles ». C’est ainsi qu’en novembre 2018, la loi contre la manipulation de l’information a été votée en seconde lecture à l’Assemblée nationale. Cette dernière est particulièrement de mise au cours de la période électorale et oblige les plateformes à faire preuve de transparence en signalant les contenus sponsorisés. Hormis les périodes électorales, la loi prévoit un devoir de coopération des plateformes afin de les amener à prendre des mesures contre la prolifération des fausses nouvelles.

Fake News – Quelques astuces pour ne plus se faire piéger

Il n’est pas aisé de reconnaître les fake news. Toutefois, il y a certains critères et outils qui facilitent la vie.

Procédez à la vérification de la source de l’information

Lorsque vous recevez une information, il est important que vous puissiez vous interroger sur sa source. Si cette dernière ne provient pas directement de médias fiables à l’instar de celui d’un gouvernement, d’une organisation internationale ou d’un média d’information, il y a peu de chance qu’elle soit correcte.

Une fake news est faite pour être lue et de fait, les auteurs misent sur des titres accrocheurs, généralement écrits en majuscule. Quand vous prenez la décision de le lire, vous devez tenir compte de son auteur, de sa date de publication et du site sur lequel il a été publié. Une astuce pour éviter de lire des articles truffés de balivernes pour la plupart est de faire des recherches sur l’hébergeur et s’assurer que l’article est récent.

Vérifiez les photos et les vidéos

La deuxième astuce pour éviter les fake news est de vérifier l’authenticité des photos et vidéos. En effet, les images sont modifiées de façon régulière afin de berner les internautes. Ainsi, vous devez faire preuve de vigilance et accorder une grande attention aux petits détails permettant de déceler la fourberie. Vous pouvez par exemple rechercher l’image dans le moteur de recherche afin de voir si elle avait déjà été publiée ou si elle a été modifiée. C’est la méthode la plus facile pour faire croire à une fausse information, mais c’est également celle qu’on détecte rapidement.

Les vidéos sont aussi trafiquées, mais cela est bien plus compliqué qu’avec les photos, puisque cela nécessite énormément de temps. Si en regardant la vidéo vous constatez trop de décalages, des moments bizarres, des constructions inhabituelles ou des proportions déformées, cela doit vous interpeller. La météo est également un critère d’appréciation.

Ne partagez pas une info sans être sûr de sa véracité

Il ne faut absolument pas partager une information sur les réseaux sociaux si vous n’avez pas le temps de procéder à sa vérification. Vous n’êtes pas sans savoir que la force d’une rumeur découle du nombre de personnes ayant diffusé l’information. Les fake news sont pour la majorité virales et incitent le lecteur à les partager avec ses proches. Surtout, des poursuites peuvent être engagées contre vous si vous divulguez la fake news, et personne n’aime devoir faire recours à un avocat pénaliste ou subir une fastidieuse procédure pénale.

Les informations virales qui vont dans le sens de votre réflexion ou qui vous choquent doivent être analysées de façon minutieuse. Vous pouvez par exemple commencer par lire les commentaires sur les sites, car ils comportent des avis de toutes sortes et il peut y en avoir qui alertent sur la véracité ou non de l’information en fournissant des preuves à l’appui.

Remontez à la source de l’information et croisez-la avec d’autres sources

Quand vous tombez sur une information qui paraît douteuse, l’une des solutions fiables pour s’assurer de son authenticité est d’aller à la source. Pour ce faire, vous pouvez les consulter directement s’il y en a qui sont citées. S’il n’y a aucune source mentionnée, faites alors un copier-coller de l’information dans un moteur de recherche et vous saurez relativement vite s’il s’agit d’une rumeur.

Dans le cas où la fake news est suivie de photos ou de vidéos, vous pouvez aisément vérifier l’authenticité en enregistrant la photo ou la vidéo sur votre appareil mobile afin de faire une recherche inversée. Vous serez par la suite redirigé vers les sites sur lesquels elles ont été publiées et cela vous permettra de connaître avec précision l’origine de l’image, sa date de publication et son auteur. Une fois que vous parvenez à remonter la source de l’information, il est important de procéder à sa confrontation avec d’autres sources, surtout si celle-ci provient des réseaux sociaux ou d’une plateforme peu recommandable. Si l’information se retrouve sur plusieurs sites dignes de confiance, il y a de fortes chances qu’elle soit juste.

Voir aussi

Les raisons de remplir des déclarations de revenus à temps

7 raisons de remplir vos déclarations de revenus à temps et 7 conseils fiscaux pour les petites entreprises

La déclaration et la fiscalité d’une entreprise sont des points primordiaux dans la vie d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *