Home / Bâtiment - Artisanat / Réparer une tuile cassée : comment s’y prendre?

Réparer une tuile cassée : comment s’y prendre?

Dès que l’on s’aperçoit qu’une de nos tuiles est cassée, il est important de la réparer. En effet, une tuile endommagée compromet l’étanchéité de la couverture. Pour la préserver, des travaux de réparation s’imposent. Justement, nous allons voir comment réparer ou remplacer une tuile fissurée.

Pourquoi doit-on réparer une tuile cassée ?

Nous vous conseillons d’inspecter régulièrement la toiture de votre maison. Ceci permet d’évaluer son état général et de constater les éventuels dommages qui l’affectent. En effet, le revêtement de la toiture assure son étanchéité. Une tuile fissurée peut alors l’ébranler. En effet, celle-ci peut occasionner de nombreux problèmes tels que les infiltrations d’eau, les problèmes d’humidité, la formation des moisissures ou encore des champignons.

En réparant rapidement votre toit, vous préservez alors son étanchéité et vous évitez ce genre de désagréments. Les travaux de réparation garantissent d’ailleurs sa durabilité. Pour leur réalisation, nous vous conseillons de faire appel à un expert dans ce domaine.

Comment procéder à la réparation ou au remplacement d’une tuile ?

La réparation des tuiles cassées permet d’éviter les travaux de rénovation, souvent trop lourds et trop couteux. Néanmoins, il est parfois indispensable de remplacer les tuiles défectueuses pour éviter les soucis d’humidité.

1.     La réparation d’une tuile

Cette solution est envisageable si la tuile est légèrement fissurée. Vous n’aurez donc pas à la remplacer, surtout si la tâche vous paraît délicate. Voici comment procéder.

  • Localisez la tuile abîmée : si possible, faites-le sans monter sur le toit. Si cela n’est pas possible, servez-vous d’une échelle pliante pour accéder à la tuile cassée.
  • Nettoyez la tuile : sa surface doit être parfaitement propre avant l’application du produit réparateur. Pour le nettoyage, servez-vous d’un peu d’eau savonneuse et d’une brosse métallique. Attendez que la tuile sèche complètement avant de poursuivre.
  • Colmatez la tuile : maintenant que la tuile est propre et sèche, il est temps de la colmater pour réparer la fêlure. Pour cela, vous pouvez utiliser une bande de réparation pour tuile en silicone, un ciment de réparation, un produit de calfeutrage en silicone ou encore un colmateur en spray.

Bon à savoir : Dans la mesure du possible, évitez de marcher sur votre toit pour ne pas briser les autres tuiles. S’il faut que vous circuliez sur la toiture, munissez-vous d’une échelle de charpentier.

Avant l’utilisation de ces produits, prenez soin de bien lire la notice. Pour boucher la fissure, il suffit en effet de les étaler sur toute la longueur de la tuile.

Néanmoins, sachez que cette solution ne permet pas de réparer les fissures trop importantes. Pour cela, le remplacement de la tuile endommagée est de rigueur.

2.   Le remplacement d’une tuile cassée

Dans le cas où la tuile est cassée en plusieurs morceaux, son colmatage n’est plus envisageable. Pour assurer l’étanchéité du toit, il faut la remplacer par une tuile neuve. Cette intervention est plus coûteuse que la réparation des tuiles. De plus, elle est plus complexe. C’est pourquoi il est conseillé de faire appel à un couvreur spécialisé en réparation et changement de tuile.

Malgré cela, voici comment remplacer une tuile abimée.

  • Installez des cales : installez deux cales sous la rangée de tuiles pour les surélever légèrement. 
  • Retirez la tuile endommagée : enfilez des gants de travail et tirez sur la tuile cassée pour l’extraire. Réalisez un mouvement de levier pour la dégager délicatement. Parfois, il faut retirer les tuiles à ses alentours. Dans tous les cas, agissez lentement et sans vous précipiter.
  • Remplacez la tuile cassée : maintenant que l’ancienne tuile est dégagée, vous pouvez poser une tuile neuve. Il suffit de l’emboiter avec les autres. Pour terminer, il suffit que vous retiriez les cales.

Parfois, le remplacement des tuiles abimées nécessite l’usage de matériel spécifique. C’est le cas des tuiles en ardoise. Un outil spécial est utilisé pour retirer les clous et pour clouer la nouvelle tuile.

Voir aussi

travaux de charpente

Les points importants à connaitre sur les travaux de charpente

La charpente est un élément essentiel de la maison. À l’instar des éléments de maçonnerie, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *