Home / Voyage / Location de véhicule utilitaire : comment bien choisir ?

Location de véhicule utilitaire : comment bien choisir ?

Vous voulez partir en vacances et avez des encombrants à déplacer ? Il y a de fortes probabilités que votre voiture de tous les jours ne soit pas apte pour cette tâche. Heureusement, il existe une solution pour vous : la location de véhicule utilitaire. En effet, plusieurs loueurs proposent des utilitaires à l’attention des professionnels et des particuliers qui ont besoin de disposer d’un véhicule avec un espace de largement assez large.  Mais alors, comment bien le choisir ?

Un permis spécial est-il nécessaire pour louer un utilitaire ?

C’est l’une des questions fréquemment posées par les personnes qui veulent louer une camionnette. La réponse est non, du moins tant que le véhicule loué est doté d’un poids total autorisé en charge (PTAC) inférieur à 3,5 t. Cela peut couvrir généralement tous les fourgons classiques, ainsi que les camionnettes à plateau.

Toutefois, il vaut tout de même se renseigner avant de se lancer dans la location de véhicule utilitaire. Par ailleurs, il faut aussi faire attention si vous voulez y attacher une remorque. En effet, en tant que titulaire d’un permis B, vous pouvez tracter une remorque de moins de 750 kg.  Ce poids doit être inclus dans la limite des 3,5t mentionnée plus tôt. Pour pouvoir tracter une remorque plus lourde et conduire un ensemble véhicule + attelage jusqu’à environ 4250 Kg, il est nécessaire de suivre une formation supplémentaire de 7h (option B96 en plus du permis de conduire).

Quels sont les types d’utilitaires disponibles pour la location ?

Généralement, les entreprises proposent plusieurs volumes d’utilitaires. Cela permet au client de choisir celui qui convient le mieux à son budget, et à la tâche pour laquelle il va s’en servir.

Les fourgons

Ces véhicules proposent un volume de chargement entre 8 à 15mᶟ pour les modèles plus longs. Leur hauteur et leur chargement permettent d’embarquer des chargements très importants. Cependant, ils peuvent poser des problèmes lorsque votre itinéraire comporte des obstacles (passage sous un pont, portail, …), ou si vous n’avez pas l’habitude de conduire des véhicules imposants.

Les fourgonnettes

Il est presque possible de les séparer en deux sous-catégories, avec pour les plus compactes un volume de chargement entre 3 et 4 mᶟ. Ce type de véhicule possède des dimensions similaires à celles d’un monospace et est plus difficile à conduire. Un peu plus grand, il y a les fourgonnettes de volumes entre 4 et 7mᶟ. Elles sont plus compactes et plus adaptées à la circulation en milieu urbain. Dans cette catégorie, on peut trouver certains modèles qui dépassent les 1m90, fermant potentiellement l’accès aux parkings couverts. 

Camion à plateau

Ces dérivés de fourgons servent au transport de véhicules. Ils sont assez faciles à conduire, mains nécessitent de bien savoir arrimer le chargement. Mais aussi, de bien savoir les caractéristiques car en fonction de la configuration, il est facile de dépasser les 3,5t de PTAC que permet le permis B.

Camion benne

Conçus sur base de fourgons, ils sont équipés d’une benne basculante à l’arrière. Et ce, pour y charger et décharger facilement sable, terre et autres gravats. 

Voir aussi

Voyage

Comment voyager lorsqu’on est un senior ?

En tant que personne âgée, la vie à la retraite ouvre de nombreuses portes à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *