Home / Bâtiment - Artisanat / Description du métier de maçon

Description du métier de maçon

Le travail de maçonnerie est loin d’être simple. Véritable homme à tout faire du bâtiment, le maçon est capable d’intervenir aussi bien dans les gros œuvres que dans les ouvres second. Il peut travailler dans de petits comme des grands chantiers du monde entier. C’est un métier passionnant, très diversifié, mais il n’est pas sans risque. Cet article vous éclaircira sur le métier de maçonnerie, ainsi que ses dangers.

Les activités fournies par un maçon

En effet, un professionnel dans le domaine de maçonnerie comme ce macon expérimenté qui se trouve dans la Haute Vienne réalise des travaux de construction en général. Il intervient dans les grands travaux tels que les fondations qui relient le sol et les murs porteurs, les murs extérieurs. Ils font également couler le béton.

Il est également compétent pour exécuter les finitions de la construction à savoir la pose de revêtements de sol, ou encore des revêtements muraux comme les briques,  les enduits, les carrelages, etc. Ces travaux sont considérés comme du second œuvre.

Vous pouvez vous fier à leurs compétences pour vous guider dans les choix de matériaux à utiliser afin que votre construction ait une durabilité à toute épreuve.

Les mâcons ne sont pas seulement capables de bâtir, ils le sont également pour démolir. Ainsi, il est judicieux de faire appel à leurs professionnalismes pour tous travaux de démolitions. En effet, ces travaux présentent beaucoup de dangers du fait des débris qui tombent lors des effondrements. Si ces derniers ne sont pas maitrisés, ils peuvent causer de graves accidents.

Ainsi des mâcons  peuvent réaliser  la démolition de  tout ou partie d’un bâtiment comme les murs porteurs, les cloisons, ou encore l’ouverture d’un mur. Et les exemples ne manquent pas.

Enfin, les professionnels de la maçonnerie peuvent faire des travaux d’agencements de votre maison comme la redistribution d’espace en créant des cloisons, ou encore la création d’escaliers en béton, ou de cheminées maçonnées.

Les risques du métier de maçon

Le métier de maçon nécessite beaucoup de disponibilité, de sérieux et de concentration. Il faut savoir que dans sa grande majorité, le travail se fait en extérieur, et en hauteur. A ces difficultés s’ajoutent les dangers permanents auxquels le professionnel s’expose  sur le chantier si l’on ne cite que les effondrements de murs qui peuvent être fatals aux travailleurs.

Les statistiques de la caisse nationale d’assurance-maladie des travailleurs salariés (Cnam-TS) le montrent, entre 2010 et 2014, on a recensé 1008 décès dans le secteur du BTP. Ces décès sont principalement dus aux accidents de travail, de maladies professionnelles ainsi que les accidents de trajet.

Les accidents de travail sont causés par des manutentions manuelles, les chutes de hauteur, l’utilisation d’outillage à main, ainsi que les chutes de plain-pied.

Les maladies professionnelles sont multiples, mais celles causées par des troubles musculo-squelettiques tels que les surdités et les cancers de l’amiante sont les plus fréquentes. En 2014, plus de 218 travailleurs sont touchés par le cancer broncho-pulmonaires provoqué par l’inhalation de poussières d’amiante. Ces maladies touchent surtout les activités comme les travaux de plâtrerie, de revêtements du sol et des murs, de peinture et vitrerie, etc. Ce sont des activités dont s’occupent généralement les maçons.

Les accidents de trajets peuvent toucher tous les salariés y compris les maçons. Que ces derniers font leurs trajets en voiture ou d’autres moyens de locomotions. Ainsi en 2014, 30 décès sont liés directement aux accidents de la circulation.

Voir aussi

pose d’un Velux

Focus sur les éléments qui influencent le prix de la pose d’un Velux

Pour apporter la lumière naturelle du soleil dans les combles aménagés, l’installation d’un Velux sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *