Home / Voyage / Séjour aux États-Unis hors des sentiers battus : 2 parcs à visiter

Séjour aux États-Unis hors des sentiers battus : 2 parcs à visiter

Une escapade aux États-Unis fait rêver bon nombre de voyageurs. Occupant une grande partie de l’Amérique du Nord, c’est un pays qui propose des expériences aussi intéressantes les unes que les autres. Si vous souhaitez découvrir le pays de l’Oncle Sam autrement, pourquoi ne pas faire la visite de ses parcs hors des sentiers battus ?

Voyage aux États-Unis : visiter le Sequoia National Park

S’étendant sur une superficie de 1 365 km²; le parc national de Séquoia se trouve dans les montagnes du sud de la Sierra Nevada. Créé en 1890, c’est l’un des plus vieux parcs de tout le pays. Ceux qui souhaitent faire un voyage aux USA hors des sentiers battus pourront y vivre de belles expériences. Le parc est ouvert toute l’année. Toutefois, la meilleure période pour le découvrir s’étend entre le mois de juin et les mois de septembre. La fréquentation du parc est assez faible, car plus de la moitié est encore sauvage et n’est accessible qu’à pied ou à cheval.

Le site est entièrement dédié aux séquoias géants qui ont en général plusieurs milliers d’années. L’une des attractions principales du parc est le « General Sherman ». Ayant plus de 2 200 ans, il s’agit de l’arbre le plus volumineux au monde avec plus de 84 mètres de haut et 31 mètres de circonférence. Pour l’atteindre, il vous faudra effectuer moins de 1 km de marche. Parmi les sentiers de randonnée les plus faciles du parc figure « Congress Trail ». Il s’agit d’une boucle de 3,2 km qui commence à l’arbre « General Sherman ». Vous y trouverez les plus grands séquoias du parc. Cette forêt étonnante sera l’occasion de prendre de magnifiques photos de votre visite.

Découvrir le parc national et réserve Gates of the Arctic

Si vous souhaitez être isolé et coupé du monde, le parc national Gates of the Arctic sera parfait pour vous. S’étendant sur une superficie d’environ 34 297 km², c’est le second plus grand parc de tout le pays. Il se trouve au nord du pays, dans l’État de l’Alaska. Il est à savoir que le parc n’abrite pas de route ni de sentier ni d’infrastructure. Le centre d’accueil se trouve près de la ville de Coldfoot. C’est donc l’endroit idéal pour s’évader en pleine nature. Afin de profiter de l’expérience, la meilleure période pour s’y rendre est durant la saison estivale (du mois de juin au mois d’août). Les températures sont plus clémentes et tournent autour de 10 °C.

En comparaison des autres parcs des États-Unis, Gates of Arctic est beaucoup moins fréquenté. Cela s’explique par son isolement. La principale activité du parc est la randonnée. Pour profiter d’un magnifique paysage, dirigez-vous vers la chaîne Brooks qui se trouve au nord du parc. Pour les amateurs de kayak et de rafting, le parc est traversé par 6 rivières sauvages. Vous aurez donc largement le choix pour vous adonner à votre activité préférée. Afin de profiter des activités qu’offre le parc, il est nécessaire d’y passer quelques jours. Il est possible de faire du camping, mais comme il n’est presque pas exploité, il vous faudra apporter l’équipement nécessaire et de la nourriture.

Voir aussi

Parcs de tanzanie

Vers les plus beaux parcs avec un spécialiste de voyage en Tanzanie

Célèbre pour ses régions sauvages considérables, la Tanzanie est la destination parfaite pour plonger au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *