Home / Bâtiment - Artisanat / À quel moment procéder au débistrage de sa cheminée?

À quel moment procéder au débistrage de sa cheminée?

Disposer d’une cheminée chez soi nous fait face à certaines obligations. Outre le respect des différentes normes lors de son installation, il est important de veiller au bon état de cet équipement de chauffage pour écarter les accidents. Par conséquent, des travaux d’entretien réguliers devront être entrepris. Cela peut d’ailleurs éviter les problèmes comme la formation de bistre dans le conduit. Mais de quoi s’agit-il ? Quand faut-il penser au débistrage de la cheminée ? Nous y répondons.

Concrètement, qu’est-ce que le bistre ?

Le bistre est une substance qui se compose de particules de carbone et d’huile. Il résulte de la fumée issue de la combustion et se dépose sur la paroi du conduit de la cheminée. Lorsqu’il est au contact avec l’air, il s’oxyde. En revanche, il devient dur et compact quand il se dépose sur le conduit.

Pourtant, la présence de cette substance ne peut être négligée. En effet, il risque d’obstruer la sortie de fumée et empêcher son évacuation. Une telle situation serait d’ailleurs dangereuse, car elle peut conduire à des feux des incendies de cheminées ou à des intoxications au monoxyde de carbone. Pour éliminer le bistre de la cheminée, il est conseillé de faire appel à une équipe de professionnel comme cette entreprise de debistrage de cheminée dans le Var.

Comment le bistre se forme-t-il ?

Une formation trop importante de bistre est particulièrement inquiétante. Cela témoigne généralement d’un problème d’installation de la cheminée, d’un souci quant à la façon de faire le feu ou d’entretenir cet équipement de chauffage. En effet, le bistre peut se former de différentes manières. C’est le cas par exemple en cas de mauvaise isolation du conduit. Le choc thermique provoqué favorisera en effet l’oxydation des matières et provoquera la formation de bistre.

Cette substance peut également se former en raison d’un conduit obstrué ou mal dimensionné. Dans ce cas de figure, l’évacuation des fumées ne s’opère pas correctement. En outre, la manière de démarrer le feu a un impact considérable sur la formation du bistre. En effet, l’idéal est de commencer par allumer le feu progressivement au moyen d’un allume-feu et de petits bois. Il faut néanmoins s’assurer que le combustible est de bonne qualité et bien sec.

Comme vous pouvez le constater, il existe différentes raisons qui amènent à la formation du bistre. C’est pourquoi il est préférable de contacter un professionnel pour l’installation et l’entretien d’une cheminée.

Quand et comment éliminer le bistre dans la cheminée ?

Il est préconisé d’effectuer deux ramonages par ans lorsqu’on dispose d’une cheminée. Le premier sera entrepris durant la période de chauffe. Quant au second, il sera réalisé en dehors de celle-ci. Au cours de l’exécution des travaux, le ramoneur se chargera du nettoyage et de l’entretien des conduits. Ces derniers doivent en effet permettre un échappement optimal de la fumée.

Par ailleurs, il doit vérifier l’état de l’installation et s’assurer que tout fonctionne parfaitement. À l’occasion du ramonage, il entreprendra donc des travaux de réparation, si besoin est.

Il est à noter que le ramonage peut permettre le retrait du bistre, à condition qu’il soit fait régulièrement. En effet, il est rare que le bistre se forme lorsque la cheminée est en bon état de fonctionnement. Néanmoins, si la couche de bistre est trop importante, un débistrage devra être exécuté. Sa mise en œuvre implique l’utilisation d’une machine électrique à rotation. Comme elle est assez puissante, le bistre décollera facilement du conduit. En principe, le débistrage est effectué tous les 5 ans pour prévenir la formation de bistre et écarter les dangers.

Voir aussi

Réservoir d'eau chaude : pourquoi le remplacer ?

Pourquoi remplacer votre réservoir d’eau chaude ?

Il existe de nombreuses raisons de remplacer votre réservoir d’eau chaude, y compris la sécurité, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *