Home / Santé - Médical / Le déroulement de la pose d’implants dentaires

Le déroulement de la pose d’implants dentaires

La pose d’implant dentaire est le recours le plus connu lorsqu’il est question de remplacer une dent manquante. Celui-ci est en fait une racine artificielle remplaçant la racine naturelle et le résultat est tel qu’il est difficile de distinguer qu’un implant a été posé. Découvrez les étapes composant la pose de ces implants.

Les étapes préparatoires

Avant de réaliser la pose d’un implant dentaire, vous devez passer un examen médical auprès d’un spécialiste en implantologie, qui n’est autre que le chirurgien-dentiste. Ce dernier peut également vous faire passer une radio panoramique dentaire, ainsi qu’un scanner 3D afin de déterminer que l’opération puisse avoir lieu. En effet, dans le cas où la masse osseuse au niveau de la mâchoire est insuffisante ou n’est plus suffisamment en bonne qualité, alors la pose du dispositif médical n’est pas réalisable. Vous devez absolument obtenir une greffe osseuse pour que la base de l’implant soit parfaitement solide.

Par la suite, les dents et les gencives reçoivent les soins adéquats, notamment en cas d’infection. L’objectif est de s’assurer que votre bouche soit saine au moment de l’intervention. Cette consultation préparatoire vise également à établir le plan chirurgical, mais aussi les alternatives au sujet de l’anesthésie. Le chirurgien-dentiste aura le choix entre une anesthésie locale et une sédation consciente.

La pose des implants

Le jour venu, vous vous rendrez à la clinique et le chirurgien vous appliquera l’anesthésie avant de réaliser une incision sur la gencive. Il se sert d’une forêt chirurgicale en vue de percer un trou de faible diamètre à travers la gencive et l’os. Il est destiné à recevoir l’implant qui est sous la forme d’une vis en titane. Le savoir-faire est requis pour n’affecter ni la mâchoire ni d’autres structures à proximité, telles que le nerf alvéolaire sous la mandibule.

Généralement, le temps de pose d’un implant oscille entre 30 minutes et 1 heure. Pour une seule séance, le spécialiste pourra poser jusqu’à 8 implants, notamment si le patient a perdu l’intégralité de sa dentition. Par ailleurs, le chirurgien peut opter pour la pose d’une prothèse provisoire au bout de quelques semaines avant qu’intervienne la pose de la prothèse définitive.

La phase d’ostéointégration et la phase prophétique

L’ostéointégration est lus précisément la phase de cicatrisation. Elle est cruciale, sachant que l’implant doit s’intégrer à la structure osseuse de la mâchoire. Elle dure entre 3 et 6 mois et une fois terminée, intervient la phase prophétique. Le spécialiste réalise une prise d’empreinte destinée à la conception de la prothèse définitive. Il peut s’agir d’un bridge ou d’une prothèse amovible/fixe. Le chirurgien-dentiste met également en place le pilier dentaire qui recevra par ensuite la prothèse. Enfin, l’hygiène bucco-dentaire doit être stricte avant, pendant et après la pose d’implants dentaires par le cabinet Vendôme. De même, un entretien régulier de ceux-ci doit avoir lieu. Le choix de réaliser la pose d’un implant dentaire est motivé par ses nombreux avantages, en particulier sa longue durée de vie. Toutefois, seul un spécialiste peut l’entreprendre dans les règles de l’art

Voir aussi

brosser les dents

Combien de temps faut-il se brosser les dents ?

Vous l’avez entendu maintes et maintes fois : se brosser les dents deux fois par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *