Home / Bâtiment - Artisanat / Qu’est-ce qu’un bon terrain industriel ?

Qu’est-ce qu’un bon terrain industriel ?

Comme son nom l’indique, un terrain industriel est un terrain destiné à accueillir uniquement des bâtiments industriels. Il s’agit donc du type de terrain à privilégier si vous comptez construire un local de production ou de stockage. Mais comment donc choisir le « bon » terrain industriel ? Découvrez des éléments de réponse dans cet article.

Vérifiez que le terrain se trouve dans une zone compatible avec votre projet

Il faut prendre en compte la localisation du terrain. Il doit idéalement se trouver dans une zone propice à votre projet. Si le terrain est destiné à accueillir une entreprise du secteur tertiaire par exemple, assurez-vous qu’il se trouve dans une zone accessible, bien desservie et qui dispose de diverses commodités telles que des places de parking ou encore des restaurants. Une activité dans le secteur secondaire nécessitera au contraire d’implanter vos locaux dans une zone industrielle afin de bénéficier des meilleures opportunités pour le projet d’entreprise.

Pour limiter les dépenses, préférez les terrains situés dans les zones déjà desservies en eau et en électricité et, si nécessaire, raccordées aux égouts.

Renseignez-vous sur la nature du terrain industriel

Il s’agit d’un autre critère de choix d’un tel terrain. Cette étape est indispensable pour connaître :

  • L’état de pollution du sol.
  • La nature du substrat géologique.

Ces informations vous permettent de vous assurer qu’aucun obstacle géotechnique ne s’oppose à votre projet. Dans le cas où le sol est pollué, ce qui peut être le cas si le terrain se trouve dans une zone industrielle, une dépollution devra être effectuée avant toute construction. Et ce, aux frais de l’exploitant actuel.

Par ailleurs, renseignez-vous auprès de la municipalité de la ville où est localisé le terrain afin de savoir si ce dernier est soumis à des risques naturels à l’instar des glissements de terrain ou des cavités souterraines.

zone industrielle

Étudiez minutieusement la géométrie du terrain

Le bornage

Si le bornage n’est pas une étape obligatoire, il est toutefois fortement recommandé pour connaître la superficie exacte du terrain et ses limites. Et pour cause, ni les titres de propriété ni les plans cadastraux ne peuvent être considérés comme des preuves légales des limites d’un terrain donné. Pour réaliser le bornage, vous devrez recourir aux services d’un géomètre-expert.

La topographie

Des relevés topographiques seront également nécessaires pour connaître les principales caractéristiques du terrain et pour établir les plans d’aménagement les plus adaptés à votre projet industriel. Ces relevés seront également à la charge du géomètre qui devra déterminer :

  • L’altimétrie, c’est-à-dire les altitudes en différents points du terrain.
  • La planimétrie qui est le report des formes existantes sur le terrain sur un plan.

Informez-vous sur les règles d’urbanisme en vigueur

Pour éviter toute déconvenue, il est judicieux de vérifier au préalable le PLU (plan d’urbanisme local) de la commune où se trouve le terrain. Consultable auprès de la mairie, ce document compile les projets politiques de la commune ainsi que les contraintes réglementaires de l’usage des sols. Cette démarche vous permet de vous assurer que le terrain que vous convoitez ne fait l’objet d’aucune restriction réglementaire qui puisse empêcher la réalisation de votre projet.

Voir aussi

métier de maçon

Description du métier de maçon

Le travail de maçonnerie est loin d’être simple. Véritable homme à tout faire du bâtiment, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *