Home / Bâtiment - Artisanat / Quatre points à savoir sur le ramonage de cheminée

Quatre points à savoir sur le ramonage de cheminée

Le ramonage de cheminée est une opération de nettoyage et d’entretien des conduits de cheminée. C’est une tâche à ne pas négliger si vous avez une cheminée dans votre demeure, car elle garantit votre sécurité ainsi que ceux de vos biens. Besoin de détails ? Cet article vous intéressera surement.

Les avantages du ramonage

Le ramonage de cheminée consiste à entretenir le conduit de cheminée. Il est indispensable pour échapper à tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone. En effet, lorsque les dépôts de suie qui s’accumulent dans le conduit de cheminée entrent en contact avec le feu, ils dégagent un gaz nuisible à la santé et qui provoque différentes maladies (maux de tête, nausées, vertiges…), voire la mort.

Outre les raisons sanitaires, le ramonage évite aussi le risque d’incendie dû à l’encrassement du conduit de fumée. Aussi, les suies qui bouchent le conduit peuvent avoir de graves conséquences sur l’appareil. Il faut donc les éliminer en procédant au ramonage.

Par ailleurs, le ramonage de cheminée assure à la fois l’efficacité, la longévité et la performance du système de chauffage. En d’autres termes, vous pourrez bénéficier d’un meilleur tirage et d’un meilleur rendement en énergie.

La fréquence du ramonage

Le ramonage de cheminée est régi par divers règlements sanitaires départementaux et des arrêtés municipaux que vous pourrez consulter en mairie. Ces règlements prévoient l’obligation de ramonage du conduit de fumée deux fois par an dont une fois pendant la période de chauffe, c’est-à-dire pendant la période d’utilisation de la cheminée. Il est à préciser que ces règlementations s’appliquent non seulement pour les conduits de cheminée, mais aussi pour les poêles et insert.

Il est toutefois important de faire la différence entre le ramonage des appareils de chauffage fonctionnant aux combustibles solides et ceux qui utilisent des combustibles gazeux. Les premiers doivent être ramonés deux fois par an alors qu’un ramonage annuel suffit pour les seconds.

Le ramonage par un professionnel

Il est recommandé de faire ramoner sa cheminée par un professionnel en ramonage comme ce ramoneur expérimenté qui se trouve dans le Val de Marne. Cela garantit à la fois la sécurité des biens et des personnes, mais aussi la bonne exécution des travaux. Néanmoins, le professionnel en charge des travaux de ramonage doit être doté d’une qualification professionnelle ainsi que d’un agrément pour exercer cette activité. Vous devez donc vous méfier des imposteurs qui se présentent spontanément chez vous en vous proposant un service de ramonage. En plus de ces qualifications, le ramoneur professionnel a l’obligation de délivrer un certificat de ramonage à celui qui a fait appel à ses services, et ce, une fois que les travaux sont achevés. C’est un document très important, car il peut servir de pièces justificatives de ramonage en cas d’incendie.

Le prix du ramonage

En général, il n’y a pas de tarif préfix pour le ramonage de cheminée. Ce dernier dépend de plusieurs paramètres tels que l’état du conduit à nettoyer notamment niveau d’encrassement, les produits à utiliser, la difficulté d’accès, la méthode de ramonage, la durée des travaux, le coût des services du professionnel et de la localité. En effet, si vous habitez dans les grandes villes comme à Paris, les prix sont beaucoup plus chers. En tout cas, contactez trois ou quatre professionnels pour connaitre le tarif qu’ils proposent et d’en faire la comparaison.

Voir aussi

ravalement de façade

Ravalement de façade, les conseils à suivre

La façade protège les occupants d’une maison face aux intempéries, la boue, l’humidité, ainsi que la pollution, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *