Home / Juridique - Finance / Malgré la baisse de la criminalité à Paris, le sentiment d’insécurité perdure

Malgré la baisse de la criminalité à Paris, le sentiment d’insécurité perdure

Les multiples attaques terroristes qui ont frappé la capitale française ont exacerbé le sentiment d’insécurité chez les Parisiens, et cela, dans un contexte de criminalité en baisse. Les habitants ne sont pas les seuls à ressentir cette peur, la recrudescence des vols à la tire inquiétant grandement les touristes.

Le nombre de crimes diminue, mais le stress dû aux agressions augmente

Au palmarès des 50 villes les plus agréables à vivre établi par l’hebdomadaire britannique The Economist, Paris n’occupe que la 24e place sur le critère de la sécurité des personnes. Ce classement donne une image assez fidèle de la situation de la criminalité dans la Ville Lumière. En effet, la forte fluctuation des chiffres relatifs aux différents types de crimes et délits commis dans la capitale d’une année à l’autre ne permet de dégager que des tendances.

Le recul de la criminalité observé est dû notamment aux progrès technologies, en particulier dans le domaine du numérique. Mentionnons en particulier la multiplication des caméras de surveillance, ainsi que les systèmes de communication plus performants des forces de l’ordre. À cela s’ajoutent des dispositifs de sécurité plus sophistiqués pour les immeubles et les véhicules, que renforcent les sociétés de sécurité privée. En revanche, l’utilisation accrue de smartphones sur la voie publique a contribué à la hausse des vols à la tire.

L’analyse des statistiques est d’autant plus complexe qu’elle intègre aussi l’évolution des comportements. Alors que les violences physiques tendent à diminuer, les agressions verbales (propos racistes, sexistes, homophobes, etc.) et « petites » agressions au quotidien font bondir les chiffres. Enfin, ceux-ci tiennent compte des violences conjugales et des incidents survenus dans les écoles, impossibles à comparer sans base fiable.

Les problèmes de sécurité nuisent à l’image de la capitale du tourisme

Pour les petits délinquants, les millions de visiteurs qui viennent à Paris tous les étés, munis d’appareils photo en bandoulière, de téléphones portables, etc., représentent une cible privilégiée. À la tour Eiffel, au Musée du Louvre, à la cathédrale Notre-Dame, sur les Grands Boulevards, les touristes se sentent de moins en moins rassurés. D’ailleurs, ces dernières années, un grand nombre d’Asiatiques a commencé à bouder la capitale. Preuve que les 26 000 policiers déployés sur les sites les plus fréquentés, appuyés par les agents de sécurité privée des hôtels et autres lieux touristiques, ne suffisent pas à rassurer complètement.

Voir aussi

Les obligations comptables d’une entreprise individuelle en Belgique

L’entreprise individuelle en Belgique se trouve obligée de saisir une comptabilité en bonne et due …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *