Home / Juridique - Finance / Les erreurs à éviter sur l’achat d’une voiture d’occasion

Les erreurs à éviter sur l’achat d’une voiture d’occasion

Erreur n°1: avoir peur de rater une occasion unique

Vous venez de trouver la voiture de vos rêves et avez peur que quelqu’un d’autre ne l’achète avant vous. La prudence est de mise. Internet regorge de voitures neuves et d’occasion et les décisions hâtives sans réelle comparaison sont rarement une bonne idée. Prenez le temps qu’il faut en gardant à l’esprit que de nouvelles offres sont de toute façon publiées tous les jours. Et réfléchissez bien au type de véhicule dont vous avez besoin. Dans un premier temps, vous risquez en effet de ne vous concentrer que sur l’aspect visuel, la marque et le prix.

Erreur n°2: penser connaître les prix

Acheter une voiture sur Internet: rien de plus simple a priori. N’oubliez toutefois pas de comparer la valeur réelle de la voiture de vos rêves. Redoublez de vigilance lorsque le prix vous paraît trop bas. Si une bonne affaire vous semble trop belle pour être vraie, il y a anguille sous roche. 

Erreur n°3: acheter une voiture sans la voir

N’achetez jamais une voiture sans la voir. Ce n’est qu’en inspectant la voiture que vous pourrez voir si elle vaut réellement le prix demandé. Il est très facile de présenter une voiture d’occasion sous son meilleur jour en photo ou en vidéo. Faites également attention à la météo lors de l’inspection: s’il fait mauvais, vous risquez de ne pas remarquer certaines rayures. 

Erreur n°4: acheter une voiture seul

Venez toujours à deux lors de l’inspection. Deux paires d’yeux valent mieux qu’une. Pendant que vous discutez avec le vendeur, la personne qui vous accompagne pourra inspecter la voiture en détail et vous conseiller[AA1] . Vous pourrez ainsi vous fier plus facilement à votre intuition.

Erreur n°5: renoncer à une inspection minutieuse

Il est important de bien interpréter les différents signes lors de l’inspection. Exemple: si la voiture n’a pas été lavée avant l’inspection, c’est mauvais signe. Il est en effet plus difficile de repérer les traces de rouille, les bosses et les rayures si la voiture est sale. Vérifiez également les pneus; ils en disent eux aussi long sur l’état de la voiture. La pression est-elle suffisante? Le profil est-il bon? L’usure est-elle régulière? Ces différents éléments peuvent être des signes d’accident. 

Vérifiez aussi l’intérieur. L’usure correspond-elle au kilométrage indiqué ou bien la voiture a-t-elle un faible kilométrage et un intérieur pourtant très abîmé? Si l’intérieur sent le renfermé ou si le plancher est humide, il se peut qu’un élément de la voiture ne soit plus étanche et doive être réparé d’urgence, car les composants électroniques risquent de tomber en panne en cas d’exposition à l’humidité. Vérifiez également que les rétroviseurs électriques et le réglage des sièges fonctionnent. 

Si tout cela peut paraître exagéré, il est pourtant très important de bien inspecter , notamment sur les différentes pièces du voitures.

Erreur n°6:  ne pas s’intéresser à l’historique de la voiture

Il n’y a pas que l’apparence et le prix qui comptent lors de l’achat d’une voiture. Les indications qui renseignent sur son état de marche sont encore plus importantes. Le kilométrage et l’âge en font partie. Et la date du dernier contrôle technique est tout aussi importante, voire davantage. Si le rapport de contrôle technique a expiré, réfléchissez-y à deux fois ou mettez-vous d’accord avec le propriétaire afin qu’il fasse passer le contrôle technique au véhicule avant l’achat. Consultez également le carnet d’entretien. Un carnet d’entretien correctement tenu permet de savoir à quelle fréquence la voiture a été entretenue et quand le dernier gros contrôle avec vidange a été effectué.

N’hésitez pas non plus à poser des questions sur l’historique de la voiture. À qui a-t-elle appartenu? A-t-elle été utilisée à titre privé ou professionnel? Si le vendeur est tenu de vous signaler les dommages, cela ne concerne pas les dommages mineurs, comme les petites rayures ou les légères bosses.

Erreur n°7: n’essayer la voiture qu’après l’achat

L’essai est la clé d’un achat réussi. Ce n’est qu’à ce moment-là que vous pouvez voir si la voiture est conforme à vos attentes et vous convient. Attention: ne testez pas la voiture à chaud afin d’être sûr d’entendre les éventuels bruits de moteur inhabituels lors d’un démarrage à froid. Éteignez la radio durant l’essai pour bien entendre si le moteur tousse ou si les freins grincent. Un cliquetis ou un bourdonnement ne sont pas bon signe non plus.

Prenez le temps d’effectuer cet essai. Ne vous contentez pas de quelques kilomètres en ville mais prenez aussi l’autoroute. Vous ne remarquerez en effet les vices réels qu’à vitesse élevée. Voyez comment la voiture réagit à une forte accélération. La voiture tire-t-elle d’un côté lorsque vous êtes en ligne droite? Les vitesses passent-elles bien et les freins fonctionnent-ils?

Une fois tous les points importants vérifiés, vous pouvez commencer à vous fier à votre intuition. Bonne chance!

Voir aussi

Comment acheter une pièce auto sur internet

Vous souhaitez acheter un pièce auto sur internet ? Besoin d’informations pour savoir où l’acheter et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *