Home / Juridique - Finance / Les créanciers et l’entreprise : comment éviter les faillites ?

Les créanciers et l’entreprise : comment éviter les faillites ?

Les créanciers et l’entreprise : un sujet assez délicat dans une période comme celle-ci où il y a une course à la survie et où chaque entreprise essaie de tirer l’eau sur son moulin.

C’est un énorme problème pour les entreprises.

Surtout ceux menacés par certains premiers signes de crise et comme nous le savons tous, ces signes deviennent évidents. Il faut savoir que l’absence d’une stratégie de gestion de la dette des entreprises est l’un des principaux obstacles.

Obstacles qui vous séparent de l’objectif de surmonter l’état de crise pour revenir à la direction d’une activité capable de générer des profits plutôt que des pertes.

Que vous le vouliez ou non, c’est un fait que vous ne pouvez pas ignorer

Le chemin pour sortir de la dette et résoudre votre crise d’entreprise dépend de nombreux éléments, mais un fait reste toujours le même. Personne n’est sauvé sans un plan de bataille, une stratégie conçue pour gérer en détail la relation entre les créanciers et l’entreprise.

La plupart des entrepreneurs sont pris dans une crise d’entreprise comme Indiana Jones dans les sables mouvants. Tant que vous continuez à bouger, à frapper et à vous battre, il continue de couler.

Et la raison est toujours la même

Vous vous concentrez sur les urgences, agissez sans avoir de plan de redressement d’entreprise et perdez de vue les choses importantes. Tels que la gestion de la situation entre les créanciers et l’entreprise.

La crise financière se transforme alors en crise industrielle et votre entreprise se tord sur elle-même jusqu’à s’engloutir.

Vous devez toujours garder cela à l’esprit.

Une entreprise en crise, tout service ou produit qu’elle vend à deux objectifs :

  1. Éviter les attaques des créanciers ;
  2. Continuez à fabriquer et à vendre pour générer des bénéfices et régler vos dettes.

Afin d’éviter les attaques des créanciers qui peuvent bloquer la production, le meilleur moyen est de rechercher un accord avec les créanciers, qu’ils soient des banques, des sociétés financières, des fournisseurs ou des salariés.

La plupart des entrepreneurs utilisent une technique très ancienne lorsqu’il s’agit de faire frapper à la porte les créanciers : la disparition.

Pensiez-vous aussi que la meilleure solution était de disparaître dans les airs pendant un moment, en attendant que les eaux se calment ?

Espérez-vous également que ce gros contrat sur lequel vous travaillez se concrétisera?

Sachez que c’est parfaitement normal, on ne juge pas ou ne se moque pas de ceux qui prennent ce genre de décisions.

En plus de vos créanciers agressifs

Ne vaut-il pas mieux adopter une stratégie alors que le temps et le monde lui-même semblent s’être arrêtés ?

Cela ressemble à du suicide, et c’est effectivement le cas si vous n’avez pas en tête le plan pour surmonter la crise des entreprises et la stratégie que vous souhaitez adopter pour les convaincre.

Cependant, trouver un accord entre les créanciers et l’entreprise est le seul moyen de poursuivre la production sans risquer de se retrouver bloqué à tout moment. Quiconque veut vous convaincre du contraire ne fait pas au mieux de vos intérêts.

Les créanciers et la société : les conditions de base pour un accord avec les créanciers

L’un des meilleurs moyens que nous connaissons de sauver les entreprises en crise de liquidité est de réduire le montant de la dette qu’elles doivent payer en négociant avec leurs créanciers.

Alors que tout le monde se concentre sur la recherche de nouveaux financements pour boucher les trous, peu se rendent compte que payer moins sur les dettes qu’ils ont accumulées permettra d’obtenir les mêmes résultats. Sauf que les objectifs que vous vous fixez au départ sont bien plus réalistes.

En effet, dans le système financier actuel, il n’est pas possible d’obtenir des financements pour les petites et moyennes entreprises en crise de liquidité, même si vous vous cognez la tête. Alors qu’il est tout à fait possible de fermer des dettes en les payant moins.

Le recouvrement de créances est un processus long et complexe que de nombreux créanciers préfèrent éviter. Notamment si la possibilité de récupérer une partie de la somme due se pose comme alternative sans encourir les frais de la procédure judiciaire.

L’épargne ainsi obtenue permet aux entrepreneurs en difficulté financière d’atteindre divers objectifs de redressement et de rééquilibrer leur trésorerie de manière quasi immédiate.

De cette façon, entre autres, le flux du fleuve d’argent qu’une entreprise en difficulté financière disperse normalement en mille ruisseaux est réduit.

Lorsque la négociation de la dette se traduit par des économies, nous parlons dans le jargon technique de règlement et d’annulation de la dette.

Trouvez la meilleure façon de mettre de l’argent dans l’entreprise, utilisez-la pour conclure autant d’accords de solde et de radiation que possible et pour réduire la dette globale plus que vous n’investissez pour le faire. Le comptable Ixelles peut vous accompagner dans une période comme celle-ci et savoir gérer la relation entre créanciers et entreprise de la meilleure façon possible. Rendez-vous sur ce site pour en savoir plus.

Les créanciers et l’entreprise : comment éviter les faillites ?

Voir aussi

Les erreurs à éviter sur l’achat d’une voiture d’occasion

Erreur n°1: avoir peur de rater une occasion unique Vous venez de trouver la voiture …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *