Home / Santé - Médical / Comment fumer chicha et narguilé ?

Comment fumer chicha et narguilé ?

La chicha ou encore le narguilé est une sorte de flacon ou autre contenant à goulot et à pipe contenant de l’eau aromatisée. On l’utilise pour fumer du tabac. Pour en profiter, il est d’abord recommandé de connaître son mode de fonctionnement et surtout le rôle de chaque élément le composant. Ensuite, il est encore primordial de savoir les ingrédients requis pour obtenir une fumée de qualité. Il est nécessaire de souligner d’abord que le narguilé s’apparente à la cigarette. Il s’agit d’inhaler du tabac indirectement brûlé. Il provoque alors une addiction et s’adresse à un public prévenu et surtout mature. Ce guide explique aux débutants comment fumer de la chicha. 

Chicha et narguilé : comment cela fonctionne ?

Il n’y a donc pas de différence entre Chicha et Narguilé. Ceux-ci se composent de 6 éléments :

·         Le réservoir et la cheminée

Le réservoir contient l’eau ordinaire aromatisée à l’eau de rose, qui se trouve au fond, à travers laquelle passe la fumée. Il est nécessaire par conséquent qu’il reste parfaitement étanche. Les premiers modèles de narguilé prennent la forme d’une bouteille ou d’un erlenmeyer à goulot et à col étroit. Actuellement, on en trouve une grande variété avec des designs originaux. Certains proposent même un très bel esthétisme pour le plaisir des yeux. Les bouteilles de chicha sont en général fabriquées avec du verre ou de l’acier inoxydable. Il en existe aussi en grès ou en cuivre. Qu’importe le matériau choisi, cela n’a aucun impact sur l’expérience utilisateur. Il est aussi possible toutefois d’ajouter d’autres ingrédients ou additifs dans le réservoir pour modifier la saveur ou les effets de la fumée.

La cheminée relie juste le bol et le foyer au réservoir. C’est à travers elle que passe la pipe qui va être immergée dans l’eau. Le tuyau d’aspiration est installé sur une petite ouverture sur l’un des côtés du narguilé. Celui-ci est doté d’un embout pour aspirer la fumée.

·         Le foyer

Le foyer est un des éléments les plus importants de la chicha. Il se constitue d’un bol, dont on a trouvé le fond. Il contient un bloc de charbon brûlé et du tabac. Ce dernier est parfois mélangé à du glycol (ou de la glycérine végétale) pour le stabiliser et former une sorte de mélasse. Le fumeur est aussi libre d’y ajouter d’autres ingrédients comme des zestes de citron ou des pulpes d’autres fruits. Le bol est fixé à l’ouverture de la cheminée et à l’extrémité supérieure de la pipe intérieure.

Fonctionnement de la chicha et du narguilé

Une fois que l’on connaît les éléments constitutifs de la chicha, on comprend assez facilement son fonctionnement pour une première mise en pratique.

·         Préparation des ingrédients

D’abord en premier lieu, il est primordial de s’assurer que la fiole ou la bouteille de chicha soit bien propre avant de l’utiliser. En général, tous les éléments la formant restent démontables. Si l’on trouve encore des particules de charbon ou de cendre à l’intérieur, cela risque d’altérer le goût de la fumée. Il est nécessaire par la suite de bien sécher le narguilé avant de commencer à y verser les ingrédients requis. Après, il suffit de se procurer les ingrédients requis, l’eau parfumée, la base neutre, le bout de charbon ardent, le tabac (ou le tabamel qui est un composant obtenu de la mélasse et du tabac pur). Il est aussi possible de fumer uniquement de la mélasse pour éviter les addictions.

·         Remplissage du fond du narguilé

Après le remontage des éléments de la chicha et narguilé, il suffit de remplir ceux-ci de tous les composants souhaités et nécessaires. Il faut naturellement commencer par remplir la bouteille d’eau pure et propre. Si celle-ci est trouble, elle retiendra une bonne partie de la fumée. La quantité idéale est atteinte lorsque le bout de la partie inférieure de la tige commence à être immergée. Ensuite, on passe au versement des additifs ou de l’eau de rose. L’eau doit être exempte d’objet solide sauf s’il s’agit d’un LED spécial Chicha.

·         Remplissage du foyer 

La seconde partie de cette préparation consiste simplement à mettre le tabac, le charbon et les autres compléments dans le foyer.

Le tabac peut être remplacé par des substances ou des alternatives moins dangereuses pour les poumons. Tel est le cas des pierres à chicha, qui se composent de glycérine végétale ou de résine naturelle. Le tabac doit être disposé en neige à l’intérieur du foyer et boucher tous les trous de celui-ci. Cette tâche est beaucoup plus facile si l’on opte pour le tabamel. On termine cette étape en recouvrant le foyer de papier aluminium sur lequel sera posé le charbon.

Il existe aussi des charbons conçus spécialement pour la chicha qui ne se consument pas trop rapidement. De même, bon nombre de boutiques spécialisées vendent aussi des couvercles spéciaux pour le foyer. Cela évite que le tabac n’étouffe le charbon. Tel est le cas du Kaloud Lotus, un système qui purifie aussi la fumée obtenue. Elle aura une odeur agréable et une consistance stable. Des vases de chicha plus modernes intègrent un mécanisme servant à réguler la température de chauffe du foyer. L’utilisateur aura toute la liberté de le calibrer selon ses convenances. Il est en outre plus judicieux de mettre des glaçons dans l’eau pour que celle-ci ne retienne pas trop de fumée.

·         Fumer la chicha

Une fois que le tabac commence à se consumer et à produire de la fumée, on commence simplement à l’aspirer via le tuyau à embout extérieur. L’eau la refroidit ce qui évite les brûlures. En outre, il n’est pas nécessaire de se précipiter lors de la première prise. Mieux vaut attendre que la fumée remplit totalement le narguilé avant d’en prendre une grande bouffée. Pour rendre la séance plus fun, certains fumeurs mettent du colorant alimentaire dans l’eau.

Auprès des fournisseurs, on trouve toute une panoplie d’accessoires améliorant le confort du fumeur de chicha. On y trouve des foyers personnalisés, des films aluminium épais ou encore des piques pour les percer sans crainte. Les trous doivent être de bonne taille pour que les cendres ne tombent pas dans l’eau.

Voir aussi

lit bébé bois

Tout ce qu’il faut savoir sur l’eczéma chez les enfants

L’eczéma est très fréquent chez les jeunes enfants, touchant environ 1 enfant sur 5 de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *