Home / Bâtiment - Artisanat / Comment réaliser un décapage ?

Comment réaliser un décapage ?

Plancher, meuble ou menuiserie, le décapage est une méthode qui permet de retravailler la finition d’une pièce en bois. Elle sert notamment à mettre le bois à nu pour permettre un nouveau rendu. Pour réaliser un décapage, il existe trois méthodes bien distinctes dont le décapage mécanique, le décapage thermique et le décapage chimique. En principe, il vous faut une intervention professionnelle pour effectuer ce type de prestation. Ainsi, une équipe ou une entreprise de nettoyage 91 peut être d’une grande aide. Quoi qu’il en soit, nous allons détailler chacune de ses techniques dans ce dossier.

Le décapage mécanique

Le décapage mécanique ou manuel est une méthode qui demande du temps et de l’énergie. Il convient ainsi si vous devez travailler une petite surface. C’est une technique qui n’est pas très pratique pour décaper une grande surface ou un meuble avec des recoins difficiles d’accès.

Le décapage mécanique produit beaucoup de poussière, ce qui pourrait nuire à la santé de celui qui le réalise. Dans ce cas, il est indispensable de se munir de quelques matériels lorsque vous souhaitez appliquer la méthode. Et vous devez prendre des précautions pour vous protéger et pour protéger votre sol. Aussi, il faut noter que c’est un procédé plus ou moins facile, pouvant être effectuée par n’importe quel bon bricoleur. Mais pour assurer le résultat, il est plus judicieux de le confier à un professionnel dans le domaine.

Les outils nécessaires

Pour réaliser un décapage mécanique, vous devez disposer de quelques outils. Certains pour la protection et d’autres pour la réalisation de la technique. Si vous confier la tâche à une entreprise de nettoyage 91, il n’y a plus besoin de rassembler ces matériels. Elle possède naturellement tout l’équipement adapté pour effectuer l’opération dans les règles de l’art. Sinon, il faut des bâches de protection, un masque protecteur, une ponceuse électrique, du papier de verre à fin, gros et moyen grain, un couteau de peintre, et un tasseau de bois.

Le procédé

La réalisation d’un décapage mécanique passe par des étapes bien précises. Avant toute chose, vous devez installer les bâches de protection au sol et sur vos meubles afin de les protéger de la poussière. Selon l’état de la surface à décaper, vous pouvez ou non commencer tout de suite avec la ponceuse électrique. Notamment, s’il s’agit d’une surface très endommagée, il faudra enlever la peinture avec le couteau de peintre ou le papier de verre à gros grain. C’est après que vous vous servirez de la ponceuse. Ensuite, si vous n’avez pas de ponceuse, il est aussi possible d’utiliser du papier de verre enroulé sur un tasseau de bois. Enfin, prenez le papier de verre à grain moyen pour un résultat précis, et celui à grain fin pour les finitions.

Si ces étapes vous semblent difficiles à réaliser, vous pouvez aussi faire appel à une équipe qualifiée pour les réaliser. Dans une entreprise de nettoyage spécialisée dans le 91, vous trouverez facilement des artisans qui pourront vous aider à réussir un décapage manuel.

Le décapage chimique

Le décapage chimique a le même principe que le décapage manuel : détacher une peinture pour laisser le bois à nu. La différence est que dans cette méthode, il est plus facile d’ôter plusieurs couches de peinture ou de vernis en une seule application. Pour l’appliquer, vous pouvez utiliser un décapant chimique à base de solvant ou à base de soude ou de potassium. Le second modèle est plus efficace et plus rapide, mais il peut aussi noircir le bois. Quoi qu’il en soit, une équipe de décapeurs professionnels peut trouver les moyens de préserver l’état de vos meubles si vous leur confiez cette tâche.

Les outils nécessaires

Tout comme le décapage mécanique, la méthode chimique aussi requiert l’usage de certains matériels. Ainsi, il vous faudra un décapant chimique ou un pistolet décapeur, un couteau de peintre, et du papier de verre. Avec une entreprise de nettoyage professionnel dans le 91, vous n’aurez plus à chercher les équipements nécessaires. En même temps, elle peut aussi apporter d’autres outils pouvant être utiles selon la difficulté de l’opération.

Le procédé

Pour réaliser le décapage chimique, il faut commencer par appliquer le décapant en couche épaisse et le laisser agir quelque temps. Vous pouvez ensuite utiliser le couteau de peintre pour gratter dès que la peinture commence à bouffir. Une fois toute la peinture éliminée, terminez par un petit passage d’eau pour enlever le résidu de peinture et de vernis. Néanmoins, il faut bien vérifier que la surface peut supporter l’humidité. Enfin, vous pouvez poncer légèrement avec le papier de verre avant de peindre ou de vernir.

Le décapage thermique

La méthode du décapage thermique consiste à utiliser la chaleur pour ramollir la peinture. Pour ce faire, plusieurs techniques sont possibles. D’un côté, il est possible d’utiliser un pistolet décapeur, et d’un autre côté, une flamme de chalumeau. Mais dans le cas du bois, c’est surtout la première technique qui est la plus indiquée. La seconde, quant à elle, est particulièrement efficace pour le décapage du métal.

Les outils nécessaires

Dans le décapage thermique, il vous faudra un pistolet décapeur pour le bois, ou une flamme de chalumeau pour le métal. Un couteau de peintre vous permettra aussi de gratter la surface. A défaut, la spatule peut parfaitement remplacer cet outil.

Le procédé

Pour réaliser cette opération, vous devez d’abord passer le décapeur sur la surface. Ensuite, dès que la peinture ou le vernis commence à boursoufler, utilisez la spatule ou le couteau de peintre pour gratter. Après, vous pouvez repeindre ou vernir la surface. A noter qu’il est possible de réaliser un décapage de bois rapidement et efficacement avec l’aide d’une entreprise spécialisée. En contactant une entreprise de nettoyage dans le 91, vous pouvez bénéficier d’une prestation de qualité. Ce, quel que soit le type de surface à décaper.

Enfin, si vous souhaitez réaliser un décapage vous-même, il est plus astucieux de faire un essai sur un bout de bois ciré. Cela vous permettra de vous accoutumer à la méthode et à l’usage des outils. Dans le même temps, vous pourrez mieux assurer le résultat.

Voir aussi

entretenir la toiture

Comment entretenir la toiture ?

Entretenir sa toiture revient à prolonger la longévité de sa maison. En enlevant les débris, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *