Home / Juridique - Finance / Les investissements à risques en cette période de confinement

Les investissements à risques en cette période de confinement

Malgré le confinement, vous n’avez pas envie de laisser votre projet de placement ? D’ailleurs, sans sortir de chez vous, vous avez tout le temps nécessaire pour choisir en toute connaissance de cause les meilleurs placements. Voici notamment ceux qui présentent le plus de risque.

Le trading : la bourse pour les novices

Le trading qui était en bonne lice pour devenir le placement favori en Belgique est devenu en quelques mois le must des placements à risque. En effet, malgré sa facilité, le marché est en chute libre depuis le début du confinement. Cela vaut pour tous les produits disponibles sur le forex.

On rappelle tout de même que le trading est une version pour les novices des placements en bourse. Il s’agit de négocier la valeur à la hausse ou à la baisse des produits pour vendre ou acheter et se faire de l’argent simplement en ligne. Il n’y a certes pas besoin d’énormément d’argents comme dans la bourse pour se lancer dans le trading. Il n’en demeure pas moins que ces transactions ne sont pas les meilleures alternatives pour gagner de l’argent pendant le confinement. C’est un pari trop risqué, comme c’est le cas aussi d’ailleurs des paris en ligne.

Quand bien même les autorités prévoient un début de déconfinement partiel en ce début mai, le marché peut mettre beaucoup de temps pour se remettre.

La bourse : un crash sur l’ensemble des marchés

L’agence comptable Saint-Gilles et à Ixelles en Belgique ainsi que celles dans le monde entier déconseille fortement les investissements en bourse en cette période de confinement. À cause de la situation mondiale, le marché n’a jamais connu une aussi forte baisse. Et vu l’évolution imprévue du virus, il est impossible à ce jour de prévoir le retour à la normale de la bourse.

Ce crash se fait ressentir sur l’ensemble du marché. Cela va des actions d’entreprises à l’or, voire dans le pétrole. Et les experts s’inquiètent davantage que l’on n’est pas encore arrivé au terme de cette crise.

Tous les placements en bourse ne sont, en tous les cas, pas bons à faire en cette saison. Sans compter que les transactions sont pour le moins compliquées avec la restriction des déplacements.

Les banques : une mauvaise idée ?

Les Belges sont nombreux à miser sur les épargnes et les prestations bancaires. Ce sont des valeurs sures en cette période. Sans compter que les démarches pour y prétendre sont faciles et possibles en ligne. Mais est-ce réellement une bonne idée. Selon les avis du comptable à Saint-Gilles et de quelques experts financiers, le secteur de l’énergie présenterait un peu plus d’avantages. Il serait plus à même de reprendre de la valeur plus vite à la sortie de la crise.

Et pour cause, les banques, malgré qu’elles continuent de tourner, peuvent être touchées par ce confinement. En effet, la majorité des Belges doivent reporter leurs mensualités et ne disposent plus d’énormément d’avoirs à placer à cause de la perte de revenu.  Elles peuvent donc mettre un peu plus de temps à se remettre sur les rails.

Voir aussi

Comment trouver un bon avocat des affaires à Chilpret ?

Les sociétés et entreprises sont souvent sujettes à des plaintes qui couvrent plusieurs secteurs. Il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *