Home / Juridique - Finance / Comment sont calculés les honoraires d’un expert comptable à Saint-Gilles ?
pub

Comment sont calculés les honoraires d’un expert comptable à Saint-Gilles ?

Une entreprise quel que soit sa taille ou son statut peut faire appel à un expert comptable. Qu’elle soit une petite, moyenne ou grandes entreprises, une société en SARL, SAS ou autres, recourir aux expertises de ce professionnel fait partie de la stratégie d’une société. Le chef d’entreprise (et / ou le comité d’entreprise) a la capacité de décider si externaliser sa comptabilité procure une rentabilité ou pas à la société. Toutefois, de nombreuses entreprises ont besoin de ses interventions pour diverses raisons.

En premier lieu, c’est pour tenir la comptabilité de son entreprise. La compétence d’un expert comptable lui permet de piloter la tenue, la révision, l’arrêté, la surveillance et la régularité de la comptabilité (bilan, compte de résultat et annexes) pour que celle-ci soit correcte et en norme selon les réglementations en vigueur.

Puis, c’est pour intervenir en tant que conseiller dans la gestion d’une entreprise, à savoir : administration, fiscalité, juridique, etc. L’expert-comptable Saint-Gilles de Bruxelles s’engage à être un collaborateur actif pour le développement pérenne d’une société.

En contrepartie de ses expertises, comment le rémunérer ?

Une lettre de mission est un document officialisé qui mentionne les tâches confiées à un expert comptable pour le compte d’une entreprise ainsi que le tarif de ses prestations ou les honoraires en contrepartie des missions effectuées. La détermination des honoraires n’est pas fixe, l’expert comptable et son client peuvent discuter librement le tarif appliqué d’un commun accord.

Pourtant, les périmètres qui entrent en jeu sont le volume des travaux et la complexité des tâches à réaliser. Le tarif peut être calculé soit à partir de la base forfaitaire annuelle révisable, soit sur la base du temps réel passé sur le dossier.

Parlant du tarif sur la base forfaitaire, l’expert comptable étudie, au préalable, les spécificités du projet et le temps évalué pour son traitement puis détermine un montant forfaitaire. Cela s’appelle aussi un forfait packaging. Dans le cas où le temps passé dépasse l’estimation de l’expert comptable, il est perdant. Inversement, si le temps de traitement est inférieur à ce qui est prévu, il est gagnant.
Pourtant, il arrive que le montant puisse être sujet de modification à la hausse ou à la baisse en fonction de changement éventuel de la mission. Un avenant à la lettre de mission doit faire l’objet de cette révision.

Concernant le tarif sur la base du temps consacré au dossier, les heures réelles dépensées à une mission constituent la base du calcul, ou le coût horaire. Le type de mission (conseils juridiques, conseils fiscaux, saisie comptable, audit, révision, etc.) et les intervenants (expert-comptable ou un de ses collaborateurs) tiennent également compte pour définir ce coût horaire. Le tarif est obtenu par la multiplication du coût horaire par la totalité des heures consacrées à un dossier.

Smileandpay

Voir aussi

Mesurer la qualité et la pertinence d’un dispositif de formation

L’efficacité d’un dispositif de formation doit être évaluée afin de s’assurer de la qualité et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *